ACCUEIL

Article de notre association sur le site VILLE DE POISSY 


Créée en 2009, l’association l’Ecole du chat de Poissy, Comité de défense des bêtes libres, a pour objectif de venir en aide aux chats errants en limitant leur prolifération, et en leur trouvant des familles d’accueil et d’adoption.

Comme le précise la présidente Monique Borel, « un couple de chat peut avoir en cinq ans près de 25 000 descendants, car une chatte atteint la maturité sexuelle à six mois et peut avoir plusieurs portées par an d’environ quatre chatons, voire plus. » Une prolifération qui génère nuisances, misères animale et parfois maltraitance. « S’il y avait un message à adresser aux particuliers, ce serait d’ailleurs celui-ci : faire stériliser leurs chats, c’est une question de salubrité publique. »

L’association s’est fixée pour principales missions : le trappage au moyens de trappes spécifiques ; l’identification, la stérilisation et la castration ; le nourrissage ; la remise sur le terrain des chats stérilisés ; l’hébergement provisoire dans une famille d’accueil (pour les chats qui ont besoin d’être socialisés avant adoption ou pour les chatons recueillis avec ou sans leur mère) ; et enfin l’adoption pour les chatons et pour les chats socialisés.

Pour mener à bien son action l’Ecole du chat a besoin de renforts, de nouveaux adhérents actifs et de bénévoles véhiculés pour assurer le trappage, le nourrissage, le transport chez le vétérinaire… Elle est aussi à la recherche permanente de familles d’accueil pérennes (65 chats et chatons sont actuellement accueillis). « Il y a également des chats et chatons à proposer à l’adoption. Ils sont identifiés, vaccinés, traités contre les parasites et les vers et stérilisés ».

L’Ecole du chat dispose d’un site internet (www.ecoleduchatdepoissy.fr) et d’une page Facebook (http://bit.ly/2ds60wN) pour vous tenir informés. « Si vous aimez les chats, si vous êtes sensibles à leur beauté, à leur mystère, à l’affection qu’ils sont capables de donner, aidez l’Ecole du chat dans son combat quotidien », résume la présidente.

 


Mots-clés de la protection animale

 

  • chats errants : ce sont des chats domestiques abandonnés par les particuliers qui errent et prolifèrent dans notre pays.

 

Les particuliers devraient prendre conscience que stériliser leurs chats est primordial pour éviter cette recrudescence de chatons qui naissent dans les jardins, sous les voitures, sur le trottoir, …. et que l’on retrouve dans des cartons abandonnés dans les poubelles, les parkings, les parcs…. 

  • chats libres : les chats errants deviennent des chats libres lorsque les protections animales les capturent, les soignent, les identifient et les stérilisent. Ces êtres sensibles sont replacés dans leur lieu d’origine.

Ces boules de poils qui ont été stérilisées et relâchées sont à la merci du bon vouloir des habitants pour les nourrir, les abriter … Cette liberté les amène à une vie d’errance et de souffrance.

  • Les chats libres, grâce aux associations et aux familles d’accueil, peuvent avoir une seconde chance, d’être adoptés sous couvert d’associations.

 

  • Sous couvert de l’association :  La Famille d’accueil, les soins vétérinaires, la cession du chat et le suivi sont gérés par l’association.

 

  • famille d’accueil (FA) : Un particulier accueille un chat pris en charge par l’association, le sociabilise, le nourrit et veille sur lui jusqu’à l’adoption. Un contrat FA est signé.

 

Sans famille d’accueil ,l’association ne peut donner une seconde chance

à ces animaux domestiques.